Recherche

Construction d'une approche renouvelée de l'intelligence technologique

Grâce à ses relations étroites avec des acteurs industriels et institutionnels, VIA Inno occupe une place privilégiée pour apprécier leurs attentes et problématiques informationnelles. Cette proximité permet de cerner les nouveaux enjeux perspectives de développement de l'intelligence technologique.

Deux enjeux pour la recherche de VIA Inno :

  • Exploiter : Consolider et valoriser nos savoir-faire
  • Continuer l’exploration des apports de la science économique pour le développement des approches d’intelligence technologique

Programme de recherche en intelligence technologique

Encadré par les deux coordinateurs scientifiques de la plateforme, VIA Inno a structuré sa recherche en intelligence technologique en 5 axes :

  1. Renforcer l’ancrage théorique de nos méthodes d’analyse
  2. Valorisation
  3. Scouting
  4. Analyse sémantique / Intelligence Artificielle et Intelligence Technologique
  5. Multi-Source

Accompagnement de recherche

VIA Inno s'engage dans des activités de recherche pour le développement de méthodes d'intelligence technologique répondant à des besoins spécifiques de partenaires.

Chaire d'Intelligence Technologique

VIA Inno a créé en 2015 une Chaire d'Intelligence Technologique soutenue par la fondation Bordeaux Université. Cette Chaire permet à des mécènes de soutenir la recherche ainsi que les actions de sensibilisation aux approches d'intelligence technologique à destination des acteurs français de l'innovation.

Thèses

La formalisation et la validation des méthodologies de VIA Inno s'organise aussi autour de thèses CIFRE actuellement en cours avec PSA Peugeot Citroën, Michelin , le Conseil Régional d'Aquitaine et CEVA Santé Animale.

Mise à jour le 02/09/2019

CIFRE

Depuis plus de 30 ans, le dispositif CIFRE - Conventions Industrielles de Formation par la REcherche - subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d'une thèse en trois ans. Les CIFRE sont intégralement financées par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui en a confié la mise en œuvre à l'ANRT.