Le LabCom "METIS" avec le Groupe Avril ("Méthodologie d’analyse des données Economiques et Technologiques pour l’Information Stratégique")

Troisième laboratoire Commun de recherche noué par la plateforme VIA Inno et ses partenaires industriels, le labCom METIS encourage le transfert des méthodes et des outils mobilisés par la plateforme VIA Inno auprès du groupe Avril (ex Sofiprotéol) est une priorité du programme scientifique du projet.

© Fotolia © Fotolia

Les Missions

D'une durée de trois ans, l'activité du LabCom "METIS" s'articulera prioritairement autour de trois axes :

  • Un partage de connaissances méthodologiques et de maîtrise des outils d'analyse et bases de données scientifiques, technologiques et financières.
  • Une activité d'analyse économique des dynamiques technologiques autour de sujets du partenaire.
  • Une réflexion sur la mise en adéquation des méthodes de la plateforme VIA Inno aux ressources informationnelles spécifiques du partenaire.

Les résultats sur les trois axes de collaboration, une fois consolidés, doivent permettre d’apporter un éclairage sur une vision prospective à 10 ans des innovations attendues ou possibles dans les domaines stratégiques du partenaire, tout en donnant les moyens d’une autonomisation au sein du Groupe Avril (ex Sofiprotéol) des méthodes employées pour cela.

Groupe Avril ou comment développer la filière française des huiles et protéines végétales

En savoir plus sur Groupe Avril

Groupe Avril (ex Sofiprotéol) est né en 1983 à l’initiative des organismes professionnels et interprofessionnels de la filière oléagineuse et protéagineuse : la Fop, l’Onidol et l’Unip. Etablissement financier de la filière française des huiles et protéines végétales (Proléa), Groupe Avril est aujourd’hui, par ses investissements et ses acquisitions, un groupe agro-industriel majeur sur le plan national, avec un chiffre d'affaires de quelques 7 milliards d'euros en 2013 et près de 8 000 collaborateurs. La mission du Groupe Avril est de développer la filière française des huiles et protéines végétales, de lui fournir de nouveaux débouchés et de permettre une juste répartition de la valeur entre ses acteurs. 

Mise à jour le 16/11/2015